Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

LE DESTIN D'UN SURDOUE

LE DESTIN D’UN SURDOUE : DEVIS EPASSY

Le jeune et talentueux gardien de but d'origine camerounaise qui vient d’achever son cycle de préformation à l'INF institut national de football à Clairefontaine va intégrer le stade rennais dès la saison prochaine .

Agé de 16 ans, né le 2 février 1993 à Soisy sous montmorency, ce fils de footballeur depuis sa 1ère licence obtenue dès l’âge de 6 ans au RED STAR n’a pas fini de gravir les échelons qui selon l’avis de ses entraineurs le mènent droit vers une grande carrière dans sa spécialité ;

Repéré au PARIS FOOTBALL CLUB(PFC) il intègre l'INF de Clairefontaine en septembre 2006 ,il est immédiatement sollicité par tous les grands clubs français, LE PSG MONACO ,BORDEAUX, NANTES, LILLE , LENS et RENNES ;

son cœur penche pour le stade rennais , quand on lui demande pourquoi ce choix ?il nous répond

«  j’ai été touché par le discours de FRANCOIS SEGUIN entraineur des gardien  chargé de la formation au stade rennais »(FRANCOIS SEGUIN a rejoint l'équipe professionnelle de SEDAN comme N°2 )un sentiment de confiance que   DEVIS EPASSY a ressenti pour prendre sa décision « seul car mes parents m’ont laissé choisir au feeling» ;


il signe son contrat d’aspirant pro dès l’âge de 12 ans ce contrat qui prendra effet dès sa sortie de promotion juin 2009, précoce,calme  il surprend par sa lucidité et surtout dégage une personnalité assez affirmée quand il est question de son avenir ,la tête sur les épaules il nous parle de sa passion sur les lions indomptables du Cameroun, « j’aime le Cameroun mais je me refuse de me laisser aller à toute forme de projection anticipée sur mon parcours je souhaite avant tout progresser ,jouer et prendre du plaisir le reste viendra en son temps » ;

le talent et la volonté de réussir pousse le jeune au travail et lui impose par la force des choses un plan naturel de carrière;

« je sais que je dois travailler pour  franchir des paliers  » ;

Depuis son jeune âge il a été marqué par la génération France 98 « surtout par FABIEN BARTHEZ mais je ne manque pas un match de l’équipe des lions indomptables et ça pour rien au monde car IDRISS KAMENI est un modèle qui m’inspire , me fascine et m’impressionne » ;

il a parcouru pour sa culture l’histoire du football national à travers l’école des gardiens de but historiques du plus âgé JOSEPH ANTOINE BELL à THOMAS NKONO ,JACQUES SONGOO , ALIOUM BOUKAR ;


« je sais la marge qui me sépare de ces champions » il se dit prêt à s’affirmer et à suivre la tradition des grands gardiens de but camerounais.

Demain lorsque le dilemme de la double nationalité se posera à lui,dès le début de cette  saison d’ailleurs , il constituera une cible prioritaire pour la fédération française de football car son nom est déjà posé sur les fiches des bleus U17,mais il est du devoir des autorités Camerounaises de suivre ses enfants et ses élites en germe partout sous le soleil du monde et de leur témoigner un intérêt clairement marqué et manifesté pour entretenir dans chaque fils de la nation la flamme de la patrie.