Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

J-50 AVANT LA CAN 2010!

Depuis le weekend dernier la nation camerounaise à travers son équipe de football a retrouvé son éclat ,sa joie de vivre sa fierté et son amour inconditionnel pour le ballon rond ,et l’union sacrée d’un peuple pour un  seul but  la qualification a porté par sa dynamique les lions indomptables sous PAUL  le GUEN au sacre face au MAROC ,le MAROC c’est vrai  fut une équipe sans lien et sans relief ,mais à chacun ses problèmes au  Cameroun  aussi nous en avions un paquet ;

 le bonheur n’efface pas la réalité  mais quand il la prend  à témoin ,il met en relief celle qui par la maladresse des hommes à failli plonger un pays dans une catastrophe sportive inimaginable, catastrophe parce que le peuple camerounais aime son équipe nationale qui est l’image d’une identité unique et propre à ce pays ,ce lien entre la misère sociale et la joie de vivre ,les difficultés du quotidien et l’espoir ,ce costume de fierté qui nous fait oublier  demain et ses incertitudes ;

 la non participation du Cameroun à la coupe du monde était exclue de tout évènement probable dans l’esprit de tout camerounais  pourtant l’éventualité s’est vue pressante et même inquiétante  faute d’une  guerre des pouvoirs à tous les étages  autour de cette entité des lions indomptables ,de la gestion par la tutelle, à l’administration par le fédération tout était chaotique ;

chaotique au nom  des enjeux ,au nom de l’argent et des contrats secrets qui à la surface ne disent pas leurs noms ,au nom d’un pouvoir mal interprété par une tutelle trop présente révélant par chacune de ses actions et décisions la face cachée de son objet et de ses ruses ,une absence de poigne coupable qui laissait les joueurs à leur guise changer le programme d’entrainement ou de repos  par un simple coup de fil au supérieur hiérarchique ,laissant le trafic d’influence gagner la tanière ,en laissant ce genre de pratique se mettre en place dans une dynamique sportive on ne contrôle plus rien et le pouvoir change de mains et nous plonge dans un ‘’1984 ‘’ au sein des lions indomptables aux allures de régence ;

on ne dirige pas un ministère depuis les vestiaires des lions  sauf si on peut tout se permettre ,mais le sport national  lui se dirige par contre depuis un ministère ça n'a pas l'air si compliqué c’est une simple tenue formelle de porte feuille  ;

mais le changement de ministre voulu par la présidence de la République cet été  est venu préciser certaines orientations nécessaires à la reprise en main d’un navire en détresse ,et le ministre des sports MICHEL ZOA aura été ingénieux et subtil sur sa mission et ses initiatives sur ce dossier sensible malgré quelques ratées de départ son action est à saluer, sa stratégie est  à admirer et sa réussite à féliciter ,il a tenu ses engagements ,son rôle et sa mission avec un discrétion louable et le pouvoir de la mission conféré à PAUL LE GUEN a permis aux lions de se hisser avec un bilan fort positif avec la reprise en main  du destin d’une nation championne ;

ETOO et l’amour vache !

 les lions indomptables en chaos c’est ROGER MILLA qui s’en prend à SAMUEL ETOO contre toute attente dans les médias nationaux avant le crucial rendez vous de FES ,un contre pied maladroit  dans une démonstration en communication agressive et ciblée qui aurait pu mettre le feu aux poudres et tout compromettre ,comme si son excellence ‘’ le bouillant ‘’n’avait compris  d’une union sacrée  souhaitée que la forme et ce n’est pas le brassard remis à ETOO par PLG qui nous vaut cette montée d’humeur parce que même si dans  la forme cette manoeuvre n’a fait plaisir à personne, dans le fond  la lettre à PAUL LE GUEN que nous avions publié ,cet évènement  de la mise à l’écart de SONG comme de ETOO lui-même était envisageable pour responsabiliser SAMUEL  ETOO ou les autres  et rendre au sein de cette équipe la concurrence et l’émulation  plus à l’ordre du jour  un besoin nécessaire ; 

ceux qui savent ce que SAMUEL ETOO a rendu comme services au vieux lion ont envie de dire que le vieux  a tort de réagir ainsi mais c’est le croire ou le  rendre sujet de cette fortune qu’il juge humiliante et qu’il appelle’’ milliards’’  ,envie de dire aussi qu’il n’est pas normal qu’il se comporte de la sorte, mais ETOO n’est pas sain dans son attitude non pas par les services qu’il rend aux autres à ce niveau  il est à féliciter , mais  c’est dans son comportement «  irrespectueux ,hautain et osé  » pourrait on dire envers  les autres que le débat se porte ,avec   des questions de  légère libido qui trop souvent sont au cœur du cyclone mais aujourd’hui personne ne peut retirer  à SAMUEL ETOO le blason du Roi  que sa fonction et sa mission lui confère même pas ROGER MILLA du haut de sa grandeur  , il était attendu il a répondu présent on ne peut que saluer l’homme et les performances d’un groupe auquel il appartient par ce qu’ils ont  su se mettre au service du collectif ,quand  le passé vous honore  et le présent vous glorifie; pour ce qui avait quelques doutes à nourrir ils doivent désormais se résoudre au fait que  SAMUEL ETOO est un LEADER nous en avons eu la preuve par neuf  ;

nous avons connu le capitaine courage avec RIGO nous entrons dans une ère du capitaine vaillant la qualification que les lions viennent d’obtenir est une étape symbolique pour la première coupe du monde en Afrique et le suspens qui a accompagné le Cameroun dans ces épreuves en témoigne mais elle ne doit rester que relative et sans aucune gloire par rapport aux enjeux de demain qui ne sont autres que la  victoire à la CAN 2010 et la conquête de la coupe du monde  pour ce capitaine là si demain son nom devait rester dans les annales des lions la seule vengeance que nous lui autorisons c’est bien celle de ramener avec son groupe une distinction en repoussant encore plus loin la dimension des lions indomptables dans l’exploit  demain ,mais quand le ciel est beau tous les rêves sont permis  nous savons aussi que les records sont faits pour être battus !

l’amour vache qu’ils se témoignent  est exaspérant et ne peut que montrer les limites de leur commune tolérance , ETOO qui fait de la qualification des lions un outil de vengeance personnelle montre son inélégance dans le discours lors de la réception  devant les membres du gouvernement en s’adressant aux absents  il sort de son  rôle de capitaine porte parole ,dans cet exercice de communication il a autant bafoué  l’union sacrée que son illustre ainé, il a manqué de tact   surtout quand on sait que ROGER MILLA n’était pas à cette manifestation ,avec un ton laconique et ironique manquant l’occasion de se montrer plus noble et plus conciliant plus brillant dans le conflit nous aurions validé le silence comme réponse adaptée aux attaques de ROGER MILLA qui ont précédé le match de FES  mais à défaut la fin de son discours fut un exercice personnel improvisé qui ne tenait pas du consensus d’un groupe mais  d’une dédicace personnelle hélas il n’a fait que lui rendre la monnaie de sa pièce à chacun d’apprécier la loi du talion !

nous devons tous savoir que  les lions  ne  sont pas plus indomptables avec ETOO aujourd’hui qu’ils ne l’étaient  avec MILLA  hier , ils sont indomptables par  tout ce que MILLA ,MBOMA ,OMAM, MBIDA ,,NKONO ,ABEGA, BELL, plusieurs générations ont réalisé dans le passé mais aussi par  tout ce que SONG ,GEREMI ,ETOO ,  MAKOUN ,WEBO, KAMENI ,EMANA réalise aujourd’hui et  le resteront par tout ce qu’un  ou d’autres  feront demain,comme disait le regretté MARC VIVIEN FOE "dans cette oeuvre des lions chacun fait son temps les plus patients écrivent l'histoire,chacun écrit son histoire" les lions c’est une nation en mouvement  qui vit une histoire avec son équipe nationale, dans cette histoire tous les hommes et tous les noms grandissent la nation ,et personne ne peut écrire l'histoire de tout le monde le temps des lions indomptables aussi à trois phases le passé ,le présent et le futur  .

lorsque la question est posée à OMAM BIYIK sa réponse est claire il renvoie les deux hommes dos à dos « il  faut que MILLA  et ETOO si ils ont des problèmes à régler qu’ils le fassent en tête à tête et qu’ils ne prennent pas l’équipe nationale en otage des conflits personnels » pensant toujours que toute la pensée de MILLA n’est pas à jeter aux orties il ya des non dits  qui sont d’une gravité qui se doivent d’être corrigés si on ne veut pas que demain les lions replongent dans l’indiscipline et les excès qui nous ont amené vers la mise à l’écart de pierre WOME, le manque de respect de MBAMI à RIGOBERT SONG sur sa dernière sélection possible en Autriche  ,aujourd'hui quand RIGO au sein de cette défense où son honneur a chancelé il se bat toujours comme un gamin de 20 ans et on peut bien le dire ""rira bien qui rira le dernier" , les conflits avec ACHILLE EMANA ,le climat de TUBIZE  , la mise à l’écart de DJEMBA  mais surtout  la présence féminine qui infeste les lieux de résidence des lions  tant contrariante sans sanction  dans les hôtels des joueurs  à l’initiative des cadres en quasi retraite  à la veille des matches ou pendant les phases finales des compétitions  autant de comportements condamnables que les lions doivent bannir de leur vie en sélection pourquoi ?

un ancien lion nous répond que cette pratique du temps des anciens existait aussi ,dans la forme non ,mais dans le fond oui par une  maladroite interprétation faite pour justifier la connerie humaine et le toupet   d’une  époque où les lions un groupe  de joueurs locaux internés soit dans les camps militaires ou les hôtels  de misère avaient droit au quartier libre ,ces lions n’étaient pas des professionnels  mais aujourd’hui,les choses ont changé , ils  le sont tous  à chacun ses fantasmes et la sélection ,une sélection la notre comme aucune autre au monde c'est l'image du drapeau sauf trève d'un patriotisme prononcé ce n’est pas la cour du roi Pétaud celle de la GUINEE vient d'être dissoute pour indiscipline et absence de résultats on ne badine pas avec les couleurs .

C’est à PAUL de répondre !

parce que en club  pendant la ligue des champions ou les mises au vert collectives ils ne le font pas , alors au nom de quoi le font ils  au sein des lions ?

les lions  indomptables ce n’est pas la récréation  nous avons vu où ce sentiment a failli nous conduire ,et  les lions  ce n’est pas que 23 joueurs sur une liste mais ,c’est une élite nationale qui incarne une peuple ,un public et  un groupe d’hommes tenu  au devoir de respect  et de représentativité ,notre rôle est de les respecter dans leur mission dans leur devoir de sacrifice, DE ROGER MILLA à vous en passant par nous et tout le public compris  ils nous doivent en retour du respect et de la reconnaissance nous sommes sous le maillot national une patrie et la tenue est exigée c’est un moindre devoir  de gratitude civique et le discours de remerciement de Samuel ETOO est un geste fort de gratitude d'un groupe envers un public qui a su porter une équipe en detresse   .

puisse que les morts ne sont pas morts , la question de savoir si  PAUL Le Guen est l’homme de la situation à trouver sa réponse pour ce journaliste prétentieux qui s’est livré au devoir de fakir avant la messe comme si le football s’écrivait ,hélas non pour sa profession il se décrit ,parfois il vaut mieux s’abstenir de tout jugement hâtif   que de se livrer au casting des incompétents ;

alors si un avis nous devions donner sur PAUL LE GUEN  il serait   reconduit à son poste jusqu’  au moins au lendemain de la coupe du monde  jusqu’en  « JULLET 2010 » nous voulons dire , on peut être journaliste et manquer de génie et ne pas connaitre quelque chose parce que celle-ci  n’est pas de votre domaine , il n’y a point de honte à cela au moins par le football il aura appris l’humilité ,le respect et le droit de réserve  dans sa vie ;

maintenant que cette qualification est acquise, elle doit rester une œuvre du passé , parce que demain arrive à pas de géant avec une CAN en ligne de mire dans  50 jours  ;

un nouveau chantier se profile pour les lions ,car  une vie de champion n’a point de répit c’est un choix ,un job ,une responsabilité ,aussi un privilège de servir sa nation  !

alors demain qu’allons nous faire ? que devons nous faire ?avec qui allons nous le faire? comment allons nous le faire ?pour quoi faut il le faire? ……. C’est à PAUL  de répondre

la parole est au staff  !

( A suivre)

Daniel NSONGO