Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

NOUS N’AVONS  PAS LE DROIT DE LAISSER FAIRE, REAGIR EST UN DEVOIR

LE 27août à 9h au stade AUGUSTE DELAUNE DE ST DENIS en région parisienne à la demande de l’ASC association des sportifs camerounais , l’association de cardiologie d’ile de France dispensera auprès de la section jeunes de l’ASC communément appelée TEAM B  une formation  sur les risques cardiaques par une campagne de sensibilisation sur la prévention, les relais d’entraide et la  formation des gestes qui sauvent dans la chaine de survie, le bilan en cas d’accident et les divers recours pour aider un sportif en détresse ;

L’ASC depuis le décès de MARC VIVIEN FOE a décidé depuis quelques mois de tout mettre en œuvre pour aider le sport camerounais dans la dynamique d’information et la mise en place d’un système médical de prévention  à la pratique du sport qui dans le cas qui va suivre montre combien la vie d’autrui n’est pas la préoccupation des hommes qui dirigent notre football .

L’article qui suit montre les failles de ce système ,de la délivrance d’une licence par la FECAFOOT à la pratique du football ,pour un joueur ayant présenté des antécédents et un historique alarmant sur le plan cardio-vasculaire, à la conformité du certificat médical de non contre indication à la pratique du sport, jusqu’au manquement par principe de précaution de l’ensemble de personnes constituant la chaine d’activité du sport dans notre pays  ,des cas de ce type il y en a des milliers qui meublent au quotidien les terrains de football du Cameroun ,alors il est de notre devoir de réagir aujourd’hui à défaut de n’avoir pas  agit hier nous ne pouvons pas avancer dans le sport de haut niveau sans un dispositif minimum d’évaluation de la santé des hommes qui le pratiquent .

http://asc-sport-com.asso-web.com/103+la-mort-subite-du-sportif.html

http://asc-sport-com.asso-web.com/101+le-droit-de-savoir.html

http://asc-sport-com.asso-web.com/104+annexe-sur-la-mort-subite.html  


    

DANIEL NSONGO ( ASC)

 

Source : Mutations                                           26.08.2009 


  UN JOUEUR DU LEOPARD DECEDE EN PLEIN MATCH

 

Walter Njoh Ekobo s`est éteint hier au terrain de bekoko du quartier Bonabéri à Douala.

Le désormais ancien latéral gauche de Léopard Fc de Douala ne jouera plus jamais au football. Après l`échec de son dernier club au tournoi d`accession en Mtn Elite Two le 16 août dernier à Bertoua, Walter Njoh Ekobo a regagné Douala, où à peine quelques jours plus tard, il s`est lancé dans un championnat de vacances au stade de Bekoko situé au quartier Bonabéri. "Le mardi  25 août 2009, alors que Njoh Ekobo allait se désaltérer pendant l`épreuve des tirs au but d`un match de championnat de vacances qu`il disputait au terrain de Bekoko, il s`est écroulé et ne s`est plus jamais relevé", explique Olivier Vassilios Esseme, l`entraîneur de Léopard de Deïdo.

Ce dernier précise que, Walter Njoh Ekobo, né le 11 mars 1984 Douala, avait déjà des problèmes de récupération pendant les matches. "Lors de la finale du championnat régional du Littoral que Léopard Fc avait gagné devant Fc Sanaga, le public du stade de la Réunification n`avait pas compris pourquoi j`avais sorti Walter Njoh Ekobo à 20 minutes de la fin du match. Sachez donc que j`avais constaté que ce joueur pourtant très efficace avait de la peine à récupérer après des efforts. C`est d`ailleurs pourquoi je l`avais remplacé pour le permettre de souffler et pour redynamiser l`équipe", dévoile le coach Olivier Vassilios Esseme.

Avant qu`il ne pose ses valises dans le club du canton Deïdo en 2009, Walter Njoh Ekobo s`était déjà écroulé lorsqu`il

 


évoluait en première division avec l`As Cetef de Bonabéri en 2007. A l`époque le défunt, après avoir été réanimé sur l`aire de jeu du stade de la Réunification par le soigneur du club, Epée Moumi, puis avait été interné dans un centre hospitalier de la ville de Douala avant de recommencer à jouer. Cela ne fût malheureusement pas le cas hier au terrain de Bekoko où Njoh Ekobo a rendu l`âme. Le footballeur meurt à l`âge de 25 ans après avoir été champion de la deuxième division du Littoral la saison écoulée et après un tournoi d`accession en Mtn Elite Two raté avec Léopard Fc de Douala.

Il a également joué la Mtn Elite Two en 2008 et la Mtn Elite One en 2007 avec As Cetef de Bonabéri. "Malgré sa petite taille, Njoh Ekobo était un défenseur latéral teigneux et difficile à manœuvrer. Il était également doté d`un puissant coup de pied qui lui permettait de mettre ses coéquipiers sur orbite", précise son entraîneur. Ce drame rallonge la liste des sportifs morts sur un terrain. On se souvient notamment que cette année, le basketteur Hyppolite Bilounga est mort lors d`un entraînement aux Etats-Unis. Il y a quelques semaines, c`est Jarque, l`ancien capitaine de l`Espanyol de Barcelone, club du gardien de but Carlos Kameni, qui est décédé lors d`un stage en Italie. Tandis que la mort la plus médiatique d`un footballeur en pleine exercice de sa profession reste sans nul doute celle du défunt Lion indomptable Marc Vivien Foé, le 26 juin 2003 au stade Gerland de Lyon en France.

Jacques Eric Andjick