Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Les contre performances d’une équipe de football parfois peuvent être  le fait d’un accident de parcours , mais quand on donne aux archéologues l’occasion de creuser il découvre que l histoire cache parfois  des secrets dans les fossiles ,des traces que le temps n’a pas effacé malgré les saisons.

Les lions indomptables éliminés en ¼ de finale d’une CAN ce n’est pas la fin du monde , mais les causes et les problèmes qui peuvent entrainer une telle copie de l’équipe nationale du Cameroun  sont à observer ,à traiter et à éradiquer avant que la foudre ne nous tombe dessus ;

la mise à l’écart de THOMAS NKONO ne serait  que la chronique d’un chaos latent vers lequel les lions se dirigent  de nouveau et dans  moins d’une semaine à MONACO  un problème  fonctionnel risque de se poser à Paul  LE GUEN  .

A la sortie de la dernière CAN le bilan tronquée de la sélection camerounaise a dupée la population sur les causes et raisons fondamentales  d’un échec ,le laxiste programme des lions indomptables qui avait laissé les joueurs livrés, à eux-mêmes ,a  privé SAMUEL ETOO d’une CAN par un genou en délicatesse contracté entre MILAN et le Cameroun   dans un match de copains de quartier  alors que ses bulletins de santé à l’Inter étaient verts  et sans alerte particulière ,une blessure qui a incité le staff camerounais à le maintenir en compétition coute que coute sous infiltration aux périls de la nation , il n’y avait pas  22 lions à la CAN mais 21 joueurs  et encore que ! 

comme quoi KAMENI n’était pas le seul à avoir un souci personnel  , il ya des postes où l’on peut passer à travers une compétition d’autres  pas .

ON PEUT ETRE LEADER SANS ETRE CAPITAINE ET CAPITAINE SANS ETRE UN LEADER

Le triomphalisme qui a suivi la qualification des lions pour la coupe du monde a donné droit de réponse à la  provocation et  droit d’arrogance , de pouvoir aussi et même de régence au capitaine des lions indomptables  au point d’exiger  un balayage du décor un peu comme ce qui avait amené la grogne des journalistes avant le clash ; mais le brassard du capitaine vous lègue un devoir fédérateur  qui de nos jours est peu perceptible ,une dimension qui ne crève pas l’écran , nos mémoires nous  rappellent que  MILLA n’était pas capitaine des lions  il en était le leader .

MILLA éloigné ,NKONO  limogé, SONG  à la retraite ,GEREMI aussi ,WOME indésirable on procède étape par étape au démantèlement des derniers trophées gagnées  sous les couleurs , nos dernières fiertés s’en vont comme une nation qui fout le camp  laissant derrière une équipe  de lions pauvres en titre dans laquelle un seul homme a voix au chapitre  une triste  régence ,triste  spectacle  d’un égoïsme exacerbé comme le gourou d’une véritable secte des nombrilistes  .

Oui aucun n’entraineur n’apprécierait de son adjoint  que les vérités d’un vestiaire soient dites et déballées sur la place publique , soient révélées au monde  ,le vestiaire est un sanctuaire   c’est vrai mais ceux qui le savent ne doivent pas se servir de cette espace comme la tombe de leur faiblesse espérant que le monde n’en saura rien  ,espérant que la nation peut y être trahi sans que les patriotes de l’histoire ne réagissent , une manipulation des esprits, coupable de tous les coups bas possible  ,PAUL  LE GUEN  n’ a pas compris que les lions indomptables  ont besoin d’un capitaine humble ,l’HUMILITE est la qualité première que nous attendons de lui il représente la nation, une identité commune et  dans cet homme nombreux  sont ceux qui ne se  reconnaissent plus   en lui .

Le secret ne cache pas une vérité !

Oui aucun premier ministre n’apprécierait de son ministre des sports qu’il lui donne un rapport contradictoire par rapport  à la copie vidéo du vestiaire ,cela signifierait que la situation lui échappe tout comme un ministre des sports n’apprécierait pas d’un entraineur une version différente des faits vrais relatés par celui qui les a vécu ,des faits vrais  mais secrets ,le secret n’a jamais contesté la vérité il lui sert juste d’abri de fortune  il est  plus facile de limoger un homme sans contrat de travail et sans risque d’indemnisation qu’un  expatrié aux conditions de travail couteuses.

Si l’enjeu et l’image d’un pays n’était pas suffisamment engagé dans ce processus de nomination du dernier sélectionneur  il serait fort  à parier que PAUL LE GUEN aurait perdu son poste en plongeant la tutelle dans l’embarras et  la confusion , PAUL LE GUEN doit son salut à ça ,un ça si mince  ,un ça si fragile aussi ,un ça en péril en cas de mauvais résultats cumulés avant la coupe du monde ,par ce ça la tectonique est instable , il ya risque de séisme pour ceux qui connaissent la maison  .

LE GUEN DANS L’ETAU  D’ETOO 

La reprise en main de la tanière par roublardise du capitaine , la néfaste  influence sur les décisions  qu’il n’avait pas caché en public nous ramène 12 mois jour pour jour en arrière  à l’ère OTTO PFISTER comme un cycle de poisse qui correspond à la période de naissance  de l’étoile  ETOO ,les lions sont dans un étau  cyclonique ce rôle que TOMMY ne partage   pas et dénonce ,ce rôle qui fait réagir MILLA , ce rôle qui plonge le vestiaire dans l’expectative ,les jeunes dans la stupéfaction  et une équipe dans le chaos quand un  sélectionneur ne contrôle plus rien .EMANA remplacé alors que ETOO est sous infiltration et qu’il ne sert à rien sur un terrain ,des choses que GUARDIOLA OU MOURINHO ne peuvent pas se permettre  parce que demain à une valeur chère et que un homme ne fait pas une équipe  ,PAUL LE GUEN est entrain de l oublier en se laissant  enfermer dans ce schéma des faveurs  maladroites .

PAUL LE GUEN en désignant SAMUEL ETOO comme capitaine a cédé à son intuition certes mais a aussi précipité l’équilibre des lions dans une spirale dangereuse  qui à terme  , nous le pressentions allait diviser le groupe  et fragiliser la notion d’équipe nous y sommes, libre à vous si vous voulez nous raconter des salades.

LE  LEADER DONNE DES MONTRES UN LEADER Y A LAISSE  SA VIE  

Et ce n’est pas en promettant des montres de luxe à des joueurs professionnels qui ont tous les moyens de s’en acheter une  quand sonne l’heure de la folie dépensière  que l’on fédère une équipe la  notion de patrie n’est pas à vendre elle ne s’achète  pas  on la ressent sous le maillot ou pas quand le rappelle EMANA  on peut lui faire la guerre  tant qu’on a le pouvoir mais il est dans le vrai  il suffit de regarder notre passé aucune montre aussi chère soit elle ne vaut la vie de FOE .

La position du capitaine des lions par son omniprésence a été  fragilisée par son statut dans un vestiaire où l’injustice gagne de plus en plus les consciences ,dans un vestiaire ou le chantage  et les trafics d’influence  ont refait surface ,dans un vestiaire ou l’indésirable MODESTE MBAMI qui paye toujours son crime de lèse majesté n’est pas rappelé en sélection malgré sa brillante saison en Espagne ,le marché des capes aussi ,à l’approche d’une coupe du monde il ne fait pas beau de trainer dans la tanière ,RIBEIRO est un agent  comme l’était le fils de OTTO ,son statut peut il nuire à sa fonction au sein des lions ?

En vérifiant de près les noms des agents des joueurs sélectionnés dans cet univers de charognard véreux ,une telle  enquête pourrait  révéler des surprises et des accords cachées  un conflit d’intérêt dans les portefeuilles des uns et des autres ou encore justifier des chantages dont pourraient être victimes les jeunes  étoiles montantes de la sélection .

PAUL LE GUEN  risque de se tirer une balle dans la jambe  en se mettant la jeunesse à dos .

Les jeunes qui forment l’ossature des lions aujourd’hui ont plus besoin de RIGOBERT SONG à leurs cotés que  de quiconque pour ce qu’il incarne, pour son amour pour la patrie ,pour une transmission de témoin nécessaire à l’histoire d’une équipe nationale un bagage dont ne dispose pas SAMUEL ETOO actuellement par son passif négatif au sein des lions PAUL LE GUEN doit le comprendre après lui les lions vivront parce que avant lui les lions avaient déjà vécu .

Pourtant La coupe du monde  2010 est un objectif prioritaire  pour  SAMUEL  ETOO mais pour un joueur  dont le  talent dépend du collectif, en cas de conflit avec la jeune garde telle que les choses se dessinent ,elles peuvent  lui être de vent contraire  et plonger les lions indomptables dans une crise qu’il n’a pas la capacité d’affronter au risque d’exploser ,se mettre les jeunes à dos c’est se mettre toute la nation à dos, c’est snober l’avenir  qui pourtant sans vous  sera toujours  , un désaveu qui mettrait  PAUL LE GUEN  dans une délicate position avant la coupe du monde, le match contre l’Italie pouvant être un couteau à double tranchant en cas de contre performance  dans une  telle tanière infestée .

Le BARCA sans ETOO gagne encore , l’INTER sans  ETOO  gagne aussi ,pourquoi le Cameroun ,ne gagnerait il pas sans ETOO ?

trêve de plaisanterie ETOO est joueur comme les autres en sélection  , un complément du groupe sinon ce mot n’a plus de sens.

les entraineurs des deux précédentes équipes ne  sont pas dans l’étau de cette  soif de pouvoir ,il juge seul ,analyse  seul ,assume , et communique pour informer ,communique  pour tirer le meilleur  de leurs joueurs  et de l’équipe , ah  la communication ! une insuffisance déjà reprochée à PLG .

 le Cameroun est un pays à part ,le Cameroun est une structure complexe  dans laquelle les choses vont vite  très vite parfois de façon  imprévisible aussi , le ciel de notre pays  est grouillé d’ ovnis qui ont déjà surpris plus d’un  par le passé .

KAMENI LA CONTRE VERITE DE LE GUEN

Le sélectionneur est responsable de la sélection des joueurs de leur suivi et de leur entrainement   ,il veille à leur forme et peut déléguer cette fonction à un de ses adjoints dont il est solidaire dans les choix et les décisions ,son avis personnel en cas d’ultime recours se base sur son intime conviction  et sa décision vaut le principe.

Après avoir critiqué les performances de KAMENI PAUL LE GUE N lui a réaccordé sa confiance nonobstant le départ de NKONO  ; il a également convoqué un gardien de 36 ans comme remplaçant  en la personne de SOULEMANOU  avec  JACQUES SONGOO va t il faire du neuf  avec du vieux ?

n’a t il pas eu le choix et la liberté de choisir ?

oui dans les lions quand les autres secteurs se rajeunissent on vieilli les buts , que  fera donc  JACQUES SONGOO qui a été victime de ce phénomène au sein des lions  en 1992 et 1994 ?

on déplace le problème,  un vrai paradoxe qui nous apprend  que la décision de limoger  THOMAS NKONO  n’est pas une question de compétence mais est une démarche qui visait à sauver la structure hiérarchique qui prévaut dans toute société structurée qui se doit de faire bonne figure et  face quand les eaux deviennent subitement troubles, et tourbillonnantes .

les prochaines  sorties des lions indomptables donneront lieu à un regard critique le plus critique possible pour tirer cette équipe vers le haut jusqu’au rendez vous des rois  en Afrique du sud en juin prochain  .

 Nous attendons de PAUL LE GUEN un programme clair et précis des lions pour les  jours à venir une   liste des  joueurs sélectionnables  aussi ,une liste logique, une liste  de synthèse ,objective  ,pour laquelle nous souhaitons  la plus insignifiante influence du capitaine possible car au Cameroun  une fois à l’œuvre  nous savons qui mérite ou ne mérite pas  la tunique des lions.