Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

LE TRISTE  HIVER DE SAMUEL ETOO

Après l’affolante saison catalane  2008-2009 le capitaine tant décrié des lions indomptables du Cameroun a eu le temps de changer de décor , les cieux aussi qui lui étaient plus gracieux sous le soleil espagnol ,lui font la moue ,même si la chose est minimisée par l’entourage du champion en regardant au zoom il  y’a matière à s’inquiéter l’hiver est plus rude  en Italie .

DANS QUEL ETAT SERA  SAMUEL ETOO POUR LA COUPE DU MONDE  ?

Sauf talent de fakir il est difficile de répondre ; mais compte tenu des indices relevés depuis le mois de décembre , il est temps de tirer sur la sonnette d’alarme ,le voyage et la négligence dont il a fait preuve pendant la «   trêve   LE GUEN  »des lions risque de lui être préjudiciable et compromettre son optimal rendement en coupe du monde  et comme le prélude d’un crépuscule de champion  nous l’avons vécu à la CAN 2010 en ANGOLA ;

après avoir atteint l’apogée de sa carrière lors de la saison écoulée avec en 2008 , 44 buts marqués  en 55 matches et 3 titres  ,pas des moindres, son séjour milanais peine à offrir au lion  la réussite des années fastes  et son rayonnement tant dans le jeu  que dans la réalisation comme si l’érosion avait attaqué durement la machine après 10 années de football ibérien , ah si  le champion pouvait nous faire mentir et espérer du temps qu’il suspende  son envol !

les tableaux d’une année à l’autre se suivent tout en révélant des vérités différentes  ,des vérités qui suscitent inquiétude ,et interrogation  ,des chiffres qui méritent que l’on s’y attarde pour mieux comprendre l’impact d’un joueur sur les performances d’une équipe nationale  ,de son club aussi  ,un joueur au talent collectivement dépendant  par sa qualité à bonifier la finition ; nous lui avons prévu une année difficile lors de ses objectifs de saison  ,le cycliste est dans le dur la coupe du monde 2010 est une étape de montagne il  va falloir affronter les cols jusqu’au jour j il n’y a point de répit .

cette analyse est froide  et pour mieux la visualiser  , nous nous sommes  détacher de la passion et de l’idolâtrie, du fanatisme et de tout chauvinisme pour constater que ,de décembre 2008 à février 2009 le buteur camerounais avait inscrit 11 buts en 7 matches joués toutes compétitions confondues, contre 5 buts en autant de rencontre en 2009-2010 une éclipse dans les cieux milanais qui nous a donné  sujet et matière à réflexion sur un différentiel parlant nous donnant 6 buts en moins pour un joueur dont le salaire a plafonné, un joueur mis dans les meilleurs conditions de travail tant avec  l’équipe du Cameroun   avec la complicité de son entraineur  ,qu’à MILAN ,HOTEL HILTON , chambre individuelle ,voyage en business class, brassard  et ‘’dératisation des  anciennes gloires’’,de la lumière à l’ombre les statistiques du buteur camerounais  à moins d’avoir  acquis le syndrome du boa repu sont moyennes à la faveur  de notre indulgence pour ne pas dire médiocres aux antipodes de celles de DIDIER DROGBA ,même si le mérite de la distinction du meilleur footballeur africain2009 semble lui revenir  à l’unanimité avec l’abstention des coups tordus ,2010  est une autre année pour lui, une toute autre paire de manches,  la vie est une compétition de chaque instant  .

QUAND  A MILAN TOUT S’EXPLIQUE AU CAMEROUN TOUT SE COMPLIQUE

plus soucieux que PAUL LE GUEN dans cette gestion sur l’équilibre d’une équipe de football   ,JOSE MOURINHO a renforcé son secteur offensif par l’arrivée de PANDEV en associant à MILITO  sur le front de l’attaque milanaise pendant que ETOO absent rejoignait la sélection pour la CAN en Angola .

Mais la force offensive de l’équipe milanaise  tire sa régularité de la présence du buteur argentin de race DIEGO  MILITO  ,le meilleur buteur de son club avec 14 réalisations et la deuxième place au classement  des buteurs lorsque SAMUEL ETOO est relégué à la 12ème place au classement général avec 8  buts,  moins bien  que Ronaldinho (9) non sélectionné par DUNGA  l’entraineur brésilien  qui ne  le trouve pas assez performant  pour le moment et DIEU seul sait ce que Ronnie a montré au monde depuis le début de la saison 2009-2010.

Pourtant ce n’est pas faute d’avoir éluder la question loin s’en faut le coach de l’inter a précisé que SAMUEL ETOO devra regagner sa place comme tout autre joueur car  l’équipe tourne bien  avec PANDEV  et MILITO  au compteur  11 matches joués( 8 victoires et 3 nuls ,0 perdus ) ;

Alors pendant qu’ à l’INTER tout s’explique sans réplique au Cameroun tout se complique  , la seule qu’on attende de lui étant sur le terrain  sa prestation contre CHELSEA le confirme ,le buteur camerounais n’est pas au mieux à MILAN  ,ETOO est en difficulté . 

MONACO LA PROUESSE INTELLECTUELLE

OUI tout se complique quand la sélection ne peut pas obtenir de visas pour des joueurs amateurs faute de jugeote et d’intelligence stratégique de la part de notre appareil fédéral et administratif ce n’est qu’ un doux euphémisme que de le dire mais ETOO l’homme à tout faire des lions ne pouvait il pas souffler  à PAUL LE GUEN aux dirigeants camerounais qu’il aurait été mieux pour lui et les autres de se réunir à MILAN ou au mieux à GENES  qui se trouve à 180 km de MONACO et à 15 mn de vol de NICE  un peu moins pénible et honteux que le parcours français au visa problématique laborieux  ,à 950 km de Paris  une véritable prouesse intellectuelle  , prendre des décisions oui mais lesquelles ?

Les jeunes voyageront finalement demain dimanche parce que le ministre de retour dans la capitale à fait valoir un recours diplomatique qui échappe encore au capitaine  

HEUREUSEMENT QUE LE MINISTRE ETAIT LA !

Pendant  que le corps décisif de la FECAFOOT dans sa totalité se trouve à JOHANNESBURG pour le workshop FIFA 2010 ,aucun recours hiérarchique de poids n’était  possible  pour soutenir des enfants secoués par l’incompréhension ,la déception à la porte de leur rêve devant l’importance des primes de missions inutiles  au bon fonctionnement du football national   ,certains auditeurs à cette réunion internationale aurait pu s’en passer puisque 19 seulement des 32 entraineurs s’y sont rendus vous dire combien cette évènement avait peu d’impact sur la suite et l’aspect sportif qui nous préoccupe dans la phase préparatoire , ya t-il eu conférence de presse de la part de nos dirigeants à l’issue de cette réunion ? NON  ,le monde camerounais ne sait toujours  pas pourquoi ils s’y sont rendus et nous avons peine à  croire que les intéressés  le savent eux mêmes.

DIEU EST GRAND MAIS IL A BESOIN DES HOMMES POUR LUI CHANTER  SA GLOIRE

Pendant ce temps on se demande ce qui a bien  pu  se  passer dans le tête d’un joueur qui nous  a berné d’illusion  le temps d’une trêve ,lorsque  nous avons vu   se pointer le naturel  et sa mauvaise mouche, revenant au galop sur l’auréole du mouton  de la place Vendôme,  l’image  de l’homme a repris sa place  avec les grandes lignes de son caractère bicéphale au sein  des lions ;

les lions  dont il est redevenu le souffle et la douleur ,après la lutte pour le brassard ,les problèmes avec  MILLA ,les conflits avec EMANA , le jeu sous infiltration ,,l’élimination des lions ,le départ de Thomas NKONO , la main mise sur la sélection et l’influence sur le sélectionneur dénoncée, il ya peut être dans cette liste un  grief de trop pour un homme désormais seul  aux commandes contre vents et marées qui a besoin de sa concentration  maximale, de toute sa quiétude pour être performant ça ne doit pas être facile à vivre  , mais pour les  camerounais depuis la CAN un ressort s’est cassé , mais « une fois la gloire passée on rentre dans le rang  » nous souligne MBIDA ARENTES

Malgré une aura poussive qui a du mal à se démarquer de son salaire aux yeux de l’opinion ,le champion camerounais se doit de faire amande  honorable et de passer aux bons sentiments ,le destin d’un sportif dépend de l’amour que le peuple lui  porte malgré la dimension divine et la foi des hommes,  même si DIEU est grand ,parfois  il  a tant besoin d’une masse pour asseoir  sa gloire .

Mercredi  nous serons tous là,  présents   à MONACO pour  observer les lions  avec  leurs deux amateurs coup  de bol  et miracle , nous serons nombreux à creuser pour essayer de comprendre pourquoi les choses ne tournent plus rond pour le champion  , mais un lion ne meurt jamais et pour son anniversaire c’est tout le mal que nous pouvons lui souhaiter  le 10 mars prochain  le réveil du lion  ,un trophée de plus pour une distinction méritée après un hiver aussi triste de péripéties  et de contre performances .