Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents


En s’imposant mercredi à BONDOUFLE en région parisienne ( 3 -1) face à la GUINEE de pascal FEINDOUNO   l’équipe du Cameroun  grâce à un coup franc majestueux de GEREMI (30’) et un doublé de l’inévitable SAMUEL ETOO  (57’,  87’) et un but de FEINDOUNO  à la 82 ‘ ,a réussi un performance sans relief devant un adversaire désorganisé où seul le capitaine buteur du jour restait égal à lui-même ;

Les lions ont gagné faute de mieux car le jeu présenté par le Cameroun nous a paru lourd par moment , des développements très lents de l’ensemble de l’effectif caractérisé par une absence de mobilité collective qui parfois a plongé le public dans l’ennui ; la formule d’animation de jeu reposant sur MAKOUN- DJEMBA –MBAMI dans un schéma en 4 -3-3 a obligé ETOO en début de match à décrocher pour remonter les ballons difficilement porter par nos milieux aux caractéristiques identiques ;jusqu’à la 30’  sur le coup franc de GEREMI en pleine lucarne  (1-0) pour le Cameroun.

FEINDOUNO en maître à jouer  excellent coté guinéen a souvent solliciter FODE MANSARE qui sur le flanc gauche guinéen a essayé de déstabiliser  la défense camerounaise bien tenue par GEREMI –SONG- BIKEY ASSOU EKOTTO  ;

Un secteur en travaux tant BIKEY nous a paru en manque de rythme et parfois trop suffisant ,une suffisance qu’affichera également BENOIT ASSOU EKOTTO qui lui nous malgré tout nous a sembler plus à son aise et constituant un véritable point d’amélioration pour la défense et le jeu des lions pour peu qu’il se décidera à vite se projeter vers l’avant et apporter des solutions offensives dans le jeu des lions ,une suffisance qui contrastait avec la détermination de SONG et GEREMI qui actuellement dans ce secteur étaient les seuls à comprendre l’application requise pour un match de haut niveau ,sans une intervention appliqué d’HAMIDOU ayant remplacer à la mi temps un CARLOS KAMENI qui est plus que jamais le meilleur gardien africain de l’heure ,sur un relâchement défensif d’EKOTTO la GUINEE aurait pu revenir au score ;

En attaque les camerounais ont marqué 3fois  car ETOO et GEREMI sont adroits dans un exercice sur lequel nous leur reconnaissons des qualités confirmés au haut niveau ,la satisfaction dans ce domaine de jeu sur ce match nous viens de l’apport offensif en puissance de SOMEN  A TCHOYI qui sur le 2ème but camerounais sur un RUSH coté gauche à littéralement perforé la défense guinéenne avant de servir le  «  N°9 » qui a juste eu à croiser son tir à la 57’ ;SOMEN  un jeune qui doit progresser dans sa gestion d’effort en phase avec le reste de l’équipe et surtout sur le plan technique une ombre qui a plané sur sa prestation et qui a fait dire à EMMANUEL MABOANG et KANA BIYICK des anciens lions indomptables qui suivaient cette partie à nos cotés « que le niveau technique, physique et tactique en sélection se passe des approximations ,on n’apprend pas à jouer en équipe nationale on confirme son talent » ;

Une idée que nous avons partagé tout au long de ce match et qui nous a frappé lorsque TUM et DOUALLA MBELLA sont rentrés en jeu en seconde période ,manquant de rythme et de timing ,disputant une toute autre rencontre dans le même match ,faisant plus dans ce match des efforts pour se mettre au niveau d’une équipe qui sans être au top était déjà trop en décalage avec leur prestation du jour ;

Peut être qu’il a été trop amical ,car l’enjeu ne crevait pas l’écran dans les deux rangs sans intensité les lions ont fait leur devoir celui de gagner ,ce que le public a réclamé et obtenu ,ce même public qui en fin de match à regretter l’absence de gratitude de leur part  ,l’absence de communion avec une communauté forte de près de 3000 personnes qui se s’était donnée tant de mal pour les soutenir dans un coin perdu de l’ESSONNE, pas un geste vers le public ,hors mis RIGOBERT SONG qui a eu ce salut vers le kop lorsqu’il fut remplacé par BINYA à 15 minutes de la fin du match  des gestes simples qui l’ont rendu plus charismatique que les autres;

Ce qui fait la popularité d’une équipe c’est aussi sa sympathie à l’égard de son  public une leçon à retenir pour les lions indomptables du Cameroun car si le 12ème homme existe comme on dit dans le jargon il vient  bien de là ;

Et notre souhait  ,nous  tous qui avons assisté à cette rencontre sans dénigrer l’initiative et l’hospitalité de la ville D’EVRY est que dorénavant si le succès populaire est attendu pour de tels rendez vous qu’ils soient programmées plus près de PARIS dans une zone qui garantit l’accès pratique au public un match en région parisienne c’est bien beau mais un site mieux choisit serait nettement mieux tant pour les lions que pour l’ensemble des fans qui soutiennent cette équipe et DIEU sait s’ils sont nombreux en Ile de France