LES LIONS S’IMPOSENT  FACE A L’ Autriche  A  KLAGENFURT (0-2)

Les lions indomptables du Cameroun grâce à un doublé de WEBO se sont imposés  ce soir face à la sélection autrichienne sur la première de PAUL LE GUEN qui avait choisi de  laisser sur le banc de touche l’emblématique désormais ex  capitaine des lions RIGOBERT SONG BAHANAG pour cette rencontre ;

Les lions qui se sont présentés en 4-3-3 avec SAMUEL ETOO promu capitaine ont  malgré la bonne volonté des joueurs entamé le match dans un style un peu confus jusqu’à la 9ème minute de jeu lorsque ETOO sollicite sans succès le gardien autrichien ; les autrichiens beaucoup plus disciplinés en ce début de rencontre vont s’illustrer dès la 12ème mn bénéficiant d’un pénalty sur une faute de la défense camerounaise qui jusqu’à cette minute présente des signes de fébrilité et d’hésitation que l’entraineur camerounais qualifie de chaos .

Les lions après l’intervention de KAMENI sur un pénalty mal négocié par PAUL Scharner vont prendre le contrôle de la partie grâce à son milieu de terrain animé par Achille EMANA très affuté et  très vif soutenu  par MAKOU N ET MBIA à la récupération ,et ainsi trouver la faille à la 28ème mn suite à un mouvement offensif amené par EMANA et ETOO très complémentaire sur leurs combinaisons qui sollicite SOMEN sur le flanc gauche  qui par un centre en retrait à ras de terre va trouver WEBO en embuscade au second poteau après une grossière hésitation de la défense centrale germanique (0-1)

Le Cameroun dès cet instant ne relâche plus la pression sur son adversaire du jour qui déjoue au fil des minutes  et à la 38ème mn ,une action EMANA –ETOO-EMANA voit se dernier échouer devant le gardien autrichien qui renvoie le ballon dans les pieds de WEBO qui de l’intérieur du pied porte son compteur personnel à 2 buts ( 0-2)   pour les lions jusqu’à la fin du match le score restera inchangé malgré les 6 changements effectués par PLG dès la 46ème mn  sont rentrés en jeu ENOH  pour WEBO MEYONG ZE pour ETOO(60’)NGOM KOME ,LANDRY NGUEMO , CHEDJOU et BINYA ,BASSONG ayant écopé d’un carton jaune ;

LA REVOLUTION TRANQUILLE

Les points de satisfaction qui ressortent de cette rencontre sont nombreux au delà du score d’abord la certitude que les lions rentrent dans un nouveau cycle sans remous  ,mais l’entente et la complicité entre ETOO et EMANA qui pour nous reste l’arme fatale absolue de cette équipe des lions indomptables  mais aussi le rythme imposé par les  camerounais après le pénalty autrichien, la simplicité et l’esprit du jeu qui ont marqué cette rencontre dans laquelle chacun voulait marquer l’esprit du nouvel entraineur ,certains lions n’ayant pas encore repris leur championnat respectif ce sera chose faite pour le 5 septembre la forme physique des joueurs ira en s’améliorant   nous espérons que l’union sacrée jugée nécessaire est bien assimilée par tous les acteurs ,au sélectionneur d’en tirer ses leçons nous avons foi en son travail , les lions ont leur destin en main et il est à chacun de monter en puissance jusqu’au jour j ,mais malgré cette performance en terre autrichienne le groupe des lions pour la prochaine étape risque de connaitre encore quelques changements car pour cette première si la victoire est correcte tout est encore loin d’être satisfaisant et rassurant à 100%, mais un lion aura marqué cette rencontre : ACHILLE EMANA

Paul Le Guen (sélectionneur du Cameroun): «Nous avons livré un bon match. Les dix premières minutes étaient un peu chaotiques, mais la victoire est tout à fait correcte. Nous aurions même pu marquer l'un ou l'autre un but supplémentaire. Les Autrichiens ont perdu confiance après le penalty raté. On a alors réussi à les contrer pleinement et à ne plus rien laisser passer.»