Les compteurs tournent et le temps ne s’arrêtent  jamais ;les éliminatoires en zone Afrique dans la poule du Cameroun vont  livrer un verdict fort probant ce weekend ; les chances des uns et des autres de représenter l’Afrique en coupe du monde en 2010 vont se préciser à l’issue des rencontres  GABON- CAMEROUN et TOGO –MAROC ;

Mais nous aurions souhaité qu’il en soit autrement mais l’Espagne après avoir méprisé Samuel ETOO par son départ controversé  du FC Barcelone cet été ,vient de nous prouver par l’intelligence de ses dirigeants de football  plus particulièrement  le comportement scandaleux de  ceux du BETIS SEVILLE  par le refus de transférer ACHILLE EMANA le milieu terrain camerounais vers BIRMINGHAM hier soir malgré une offre de prêt ,plus une option d’achat formulée et révisée tout au long de la soirée ,que le football en Espagne n’a de beau que la saison écoulée du BARCA et la vitrine du nouveau REAL MADRID ;

Nous aurions souhaité que EMANA aborde le derby contre le GABON avec  l’esprit plus serein , et le coeur plus tranquille mais il en sera autrement ,car à défaut d’une   Espagne plus humaine nous allons faire avec ce que le temps exige , comme quoi  il faut du tout pour faire un monde la bêtise et la médiocrité du club sévillan confirme que les ‘’ hommes dans ce pays sont ingrats ,changeants et dissimulés ;ils s’inscrivent dans le pire de l’expression humaine aux odeurs nauséabondes d’une attitude on ne peut plus ingrate  et quasi esclavagiste au regard du traitement de faveur dont les autres joueurs  sévillans ont pu bénéficier , et  ce n’était pas faute de proposition, car acheté 6 millions d’€, EMANA disposait d'une clause libératoire fixée à 20millions € mais qui n’était pas exclusive à la situation du club en D1 une erreur d’appréciation à la signature du contrat qui le lie  contre vents au BETIS jusqu’en 2013  nous avons été ecoeuré par les enchères accordéons que le club sévillan a imposé aux clubs demandeurs de BOLTON à MOSCOU de TOTTENHAM à LIVERPOOL  ou  BIRMINGHAM  venu à la dernière minute sollicité le camerounais ,avec ses 4 millions € au prêt et 9millions  €en option d’achat  souhaités par les anglais dès janvier ,les espagnols ont fait capoter la transaction et ont même brillé  par le manque de courtoisie parfois que les divers clubs anglais ont pu dénoncer  dans les échanges avec eux , avant qu’on ne leur fasse savoir peu avant  la fin  du marché anglais quand toutes les solutions  de repli se sont vues épuisées que le BETIS n’était  pas vendeur pourtant ! 

La bêtise du BETIS nous la tenons de l’illusion que les espagnols ont caressé à vouloir tirer le maximum de ces coups d'éclat parfois liés aux  enchères de dernières minutes sur le marché anglais en espérant le jackpot  comme si le joueur était  un esclave sur le marché des étalons à la criée au plus offrant  ; la vie continue et après le GABON nous sommes convaincus qu'un conflit sera inévitable  du coté de SEVILLE et le reprise pour un club rélégué risque de se dérouler avec beaucoup de  remous.

Mais nous n’avons pas de doute sur la capacité mentale  de  l'international camerounais ,  la nécessité  de hisser  sa concentration et sa détermination  sur l’évènement le plus important de sa carrière de footballeur c'est-à-dire qualifier son pays pour la 1ère coupe du monde sur le sol africain une motivation qui vaut tous les contrats du monde et qui saura rajouter de la valeur à l’image du champion qu’il est déjà, pour ce weekend avec lui nous irons chercher un résultat à LIBREVILLE ,avec lui les lions devront hausser leur niveau de jeu et l’expression collective par leurs talents conjugués pour venir à bout du GABON  tous unis pour le même but il reviendra à ACHILLE EMANA  de produire et créer   du jeu pour les attaquants camerounais ,le jeu des lions a besoin d'un pourvoyeur technique capable  de faire jouer la ligne d'attaque dans un style plus fourni et différent de ce que nous avons vécu depuis le début de cette année ,nous espérons que EMANA que nous avons vu très à son avantage contre les autrichiens il ya 3 semaines saura   mettre  ETOO ,WEBO, SOMEN ou ALOO EFFOULOU dans les meilleurs conditions   ;

A j-3 nos regards désormais se tournent vers les lions et leur forme du moment ,si  SAMUEL ETOO est plutôt en net regain de forme pour ses débuts en Italie ,les hommes clés de cette sélection après les supputations d’une opinion fortement controversée ont donné des éléments rassurant à l’entraineur français PAUL LE GUEN depuis sa prise de fonction ,le cas ASSOU EKOTTO étant dissipé, nous avons reçu de SAMUEL  ETOO la garantie que SONG  buteur la semaine dernière est et reste le capitaine dans la hiérarchie des fauves et que seule son absence pourrait justifier sa position en première ligne si le coach le lui demandait  c’est peut être mieux ainsi ;

NKOULOU a moins joué ces derniers  jours car son club est en pleine phase de mutation, BIKEY à rejoint BURNLEY et après sa première réussie face à MU son weekend face au duo ANELKA –DROGBA a été plus poussif sur l’ensemble ,GEREMI lui le mal aimé a marqué et livré un match plein en CARLING CUP tout comme contre LEICESTER  en position de milieu récupérateur ,BASSONG lui tient la corde dans l’axe de la défense des SPURS  ,l’axe un secteur dans lequel PLG devra faire un choix aussi stratégique que déterminant pour les lions , véritable   colonne vertébrale de l’édifice sur un 4-3-3 avec un récupérateur axial rôle occupé par STEPHANE MBIA face à Bordeaux ce weekend avec l’OM  ,le début de saison  moyen de MAKOUN  malgré la forme affichée par ENOH  de l’AJAX lui laisse une longueur sur le volume connu des deux joueurs sur des matchs de haut niveau ;

ALOO EFFOULOU le plus adroit de nos jeunes attaquants fait tranquillement ses classes en ligue 1 malgré son doublé dès sa rentrée, la question de sa titularisation contre le GABON sera conditionné par l’état de  forme de WEBO  remplaçant ce weekend avec le REAL MAJORQUE (20’)le  temps de jeu, un critère non  négligeable pour une équipe camerounaise qui  devra imposer un rythme  à la partie dès le début ,une cadence qui risque de faire mal aux jambes pas seulement pour les gabonais mais pour l’ensemble des acteurs physiquement mal préparés.

les lions ont une réelle  chance à saisir à LIBREVILLE qui passe par leur volonté de vaincre la foi et la détermination mais surtout de la  la force de l'histoire du football camerounais il ne reste plus qu'à féderer  l'ensemble du  public camerounais à la communion avec son équipe de football pour que SAMEDI soir  nous n'ayons point  de regret.

c'est ensemble que nous vaincrons !!!