En présence  de leur  invité d’honneur  MR RAYMOND TSIMENU BWANGA ,4ème ballon d’or France football de l’histoire du football africain en 1973 ,champion d’ Afrique 1974 ,coupe du monde 1974,capitaine des léopards  du Zaïre (actuel Congo démocratique ) l’association des sportifs camerounais-ASC a  participé sur AFRICA N°1 au lancement par l’ESSI (association entraide et solidarité par le sport international) de la campagne sur le projet ‘’SOLIDARITE COUPE DU MONDE Afrique du sud ‘’ au coté de MR GUSTAVE KWEDI initiateur du projet  et membre fondateur ESSI (entraide et solidarité par le sport international).

(M KWEDI GUSTAVE ET  à droite MR BWANGA TSIMENU ballond 'or FF 1973)

Le projet présenté par MR GUSTAVE  KWEDI  est une manifestation  de grande envergure de solidarité ,une fête pour la célébration de la coupe du monde qui se déroulera  à La Courneuve le 10 AVRIL 2010 avec la participation de l’ASC en match de Gala avec les grands noms du football camerounais  ,des anciens lions indomptables.

Un projet à deux volets

1)-un volet évènementiel qui est   un  grand  rassemblement international à caractère sportif et culturelle en collaboration avec la mairie de la Courneuve

2)- le volet des actions pérennes avec la mise en place des centres médico-sportifs en Afrique et l’amélioration des conditions de l’éducation de base dans les écoles

ce projet qui prône l’union des peuples   à travers les valeurs universelles du sports vient renforcer le vivre ensemble, dont la ville de La Courneuve   est l illustration parfaite ,sur le plan de la diversité  républicaine avec ses 90 nationalités recensées ;

A l’issue de cette présentation l’ancien défenseur du TP ENGELBERT actuel TP MAZEMBE a bien voulu ouvrir avec nous les cahiers de l’histoire du football africain avant la coupe du monde  2010 prévu sur le continent ,il nous révèle à travers ses souvenirs les contrastes de la communication africaine quand il souligne que depuis 30ans qu’il vit en France il n’a jamais été sollicité par les médias quelque soit l’évènement  ,la reconnaissance africaine par l’oubli ,comme si l’oubli était  la banque de prestige pour nos anciennes gloires, ces enfants d’Afrique qui ont bâti à la sueur de leur front l’image du football africain, l’image de notre continent à travers leur passion et leur abnégation :

Les cahiers de l’histoire :  entretien avec RAYMOND BWANGA ,ballon d’or FF 1973, champion d’Afrique 1974 avec  ex ZAïRE(actuel Congo Démocratique)


Qu’est devenu  Monsieur  BWANGA  le ballon d’or africain France football 1973 après tant de temps  passé ?

 Je suis arrivée en France depuis 30ans je me suis consacré à ma reconversion pendant 2ans à l’INSEP à Vincennes aujourd’hui je suis conseiller sportif près de la commune les  Ulis  dans l’Essonne j’encadre des jeunes ce qui me permet de travailler comme éducateur attaché au département sports ;

Avez-vous gardé des contacts avec le football en RDC  pour un jour retourner travailler là bas ?

Je me suis donné des objectifs quand je suis arrivé et je donne des conseils aux jeunes entraineurs ,jai  gardé des contacts avec les dirigeants du pays ,oui je voudrais d’ailleurs transmettre toutes mes félicitations au président  KATOUMBI du tout puissant Mazembé mon club de toujours qui a su redonner des couleurs à cette équipe, il faut des grand hommes pour construire le football et lui en fait partie(BWANGA a porté les couleurs de ce club pendant 17 ans et fut le plus jeune champion  de la CAF à 17 ans en 1968 , le tout puissant MAZEMBE  est champion d’Afrique des clubs 2009 et qui participe actuellement à la coupe du monde des clubs FIFA à DUBAI)

Avez-vous pensé avec les autres anciens  vous rassembler pour vous associer et apporter votre expérience à la reconstruction du football en RDC ?

il ya des idées  mais dans notre communauté la difficulté réside  dans notre capacité à nous rassembler par les distances qui séparent les membres de notre diaspora ,mais je crois aussi qu’il existe des associations des plus jeunes mais de ma génération on est pas impliqué certains ne sont plus là comme les KAZADI ;

le compte à rebours est lancé pour  la première coupe du monde sur le sol africain en 2010,quelles sont selon vous les chances des pays africains et quels conseils pouvez vous donner aux jeunes vous qui aves vécu la coupe du monde 1974 EN Allemagne avec l’ex  république du ZAIRE   actuel RDC ,

la réponse est simple ,nous jouons à domicile ,malgré la présence des grandes nations, nous devons  tout donner pour défendre nos couleurs avec la faveur de l’environnement et du public ,je pense que le Cameroun, la côte d’ivoire ,le Nigeria, l’Afrique du sud, ont un potentiel qui leur donne autant de chance les autres pays ,pour les conseils aux jeunes la clé passe par la discipline de groupe et à l’organisation dans la préparation surtout éviter toute prétention .

Serez vous présent en Afrique du sud ?

Je voudrais d’abord vous remercier et vous féliciter vous  L’ASC  et  l’ ESSI  pour’’ le projet solidarité coupe du monde Afrique du sud’’ quand vous parlez vous avez  un discours panafricain ,vous m’avez invité et je vais vous avouer que depuis mon ballon d’or je n’ai jamais été invité par les médias ni africains ni européens même pas France football qui m’ a consacré en 1973  ,pour ma participation en Afrique du sud j’espère recevoir une invitation de la part des autorités africaines  ou de mon pays ce serait la moindre des choses, j’ai abordé ce sujet avec le président  KATOUMBI du TP MAZEMBE ,vous savez le ballon il ne s’efface pas il est toujours là puisque par rapport à ça vous m’avez solliciter pour cette grande initiative de rassemblement ;

Et votre ballon d’or qu’est il devenu ?

Mon ballon d’or je l’avais remis au président MOBUTU ,il ne me l’a jamais rendu je ne sais même pas ce qu’il est devenu ni ou il se trouve à l’heure ou je vous parle ,mais j’ai demandé une réplique à France football et je suis en attente de réponse , parce que je voulais  le remettre à NELSON MANDELA le  jour de la finale  DE COUPE DU MONDE mais je crois que je le remettrais plus tôt de façon symbolique au président KABILA ce qui reste pour moi le plus beau cadeau personnel que j’ai pu offrir  à mon pays  avec la coupe d’Afrique  d le trophée de la coupe d’Afrique des nations 1974  .

( propos exclusifs ASC )