L'AFRIQUE A QUI PERD GAGNE

Après le titre du meilleur joueur africain  2008 attribué à ADEBAYOR  ,la magouille d’un jury a encore eu raison de la raison du terrain  au point de susciter ce soir notre indignation ; une saison ne saurait être plus complète que celle que Samuel  ETOO aura réalisé avec le FC BARCELONE EN 2008-2009 .

DIDIER DROGBA est élu meilleur footballeur africain 2009  , ce n’est pas un gag mais une réalité du jury et seulement du jury car nous n’avons pas les mêmes valeurs ; lorsque SAMUEL ETOO a affirmé que les moutons marchent ensemble et n’ont pas le même prix il ne croyait pas si bien dire cette prémonition à l’usurpation des mérites colle comme  une illustration parfaite de ce que nous avons vécu ce soir à ACCRA lors des GLO-CAF AWARDS au  Banquet HALL STATE HOUSE ;

 Comment peut on être classé 5ème à l’échiquier mondial et deuxième sur le plan continental si le premier ne vous précède pas ? voila la question qui nous taraude l’esprit ,les interrogations  que nous nous sommes données de nous poser ce soir tant les critères CAF de cette élection nous semblent aléatoires et tant  la logique nous échappe ;

En repassant la saison  2008-2009 de Samuel ETOO  tant sur le plan des chiffres ,des réalisations des titres que de la discipline il n’ya pas photo et aucun cliché n’est possible ,jamais de mémoire africaine un footballeur de notre continent n’aura atteint ce niveau de performance , alors ce soir pendant que  tous les doutes nous envahissent ,permettez nous de dénoncer une cabale contre le capitaine des lions ;

car ce soir le résultat laisse  croire  que la CAF protège le record des mérites  et ne veut pas le rendre inaccessible et  ce serait tout simplement historique de gagner 4 ballons d’or mais selon le constat fait depuis 2008  cette case est interdite au camerounais  qui est le seul prétendant historique aux portes de cet exploit ;

malgré le record  des titres battus l’année dernière sa non nomination a choqué ,cette année sa seconde place est un scandale , une énorme duperie diplomatique ,une honte pour  notre continent car le monde a vu ETOO gagner ,le monde a vu ETOO briller ,le monde a vu ANELKA finir meilleur buteur de la premier LEAGUE anglaise en 2009 avec 19 buts  et DROGBA perdre sans atteindre 10 buts lors de la même saison , on ne peut pas voler aux hommes leur valeur pour la donner aux autres à chacun ses mérites ,dans un de nos précédents  articles nous pensions que  seul le coup bas ou le coup tordu pouvait  priver  ETOO de ce titre et de cette distinction ,c’est gagné  mais à qui profite le crime ?

On a juste une envie ,celle de gerber sa colère et crier son indignation et  son mépris ,de dire au monde que l’Afrique vole ses propres enfants  et que ce soir  c’est le Cameroun  tout entier  qui a été volé  le 11ème titre refusé à une Nation à travers leur fils ,que les initiateurs d’une telle basse œuvre s’en félicitent, ils mènent notre continent vers des drôles de sommets !!! BRAVO

 Si ETOO avait remporté son 4ème ballon d’or africain  ce soir lors des Glo-CAF  Award à Accra le capitaine des lions indomptables du Cameroun  il serait rentré tout simplement dans l’histoire en devenant le premier joueur africain à remporter 4 fois la distinction du meilleur footballeur africain, oui il est  injuste et injustifié de ne pas le lui donner tellement ses performances furent écrasantes lors de la saison 2008-2009 ;

alors que DROGBA sur le plan disciplinaire aura  été suspendu par l’UEFA pour  propos injurieux envers un arbitre lors de la saison écoulée    ,pendant que SAMUEL  ETOO rentrait dans le cercle fermé des joueurs ayant marqué un but lors de deux finales de champions League,et qu’il gagnait son second trophée pendant que le gagnant  de ce soir perdait sa nième demi –finale de la même compétition, on se croirait dans une partie de qui perd gagne ,une Afrique à l’envers ;

les décisions issues des cercles d’influence et des arcanes du pouvoir des instances dirigeantes sont difficilement applicables face à une vérité aussi écrasante au risque de nous faire croire que nous sommes  mal dirigés, ce titre de meilleur joueur africain2009 vient renforcer ce sentiment sur  une année difficile pour la confédérations africaine de football, après les problèmes de la CAN ,les sanctions qui ont frappé le TOGO ,puis que le mouton marche sur sa tête il ne reste plus à la CAF que de commettre une grosse bourde pour la coupe du monde comme ça ils auront fait le tour de la bêtise humaine.