SAMUEL ETOO : DANS UN MATCH PAS COMME LES AUTRES

 Pour La demi finale de la ligue des champions 2010 qui opposera ce mardi  l’inter de milan et le FC Barcelone on ne pouvait pas rêver meilleure affiche pour un camerounais que nous savons revanchard  , les compteurs et les statistiques  du camerounais  du mois d’avril plus rassurants que le rude hiver passé  nous laissent dire que pour les supporters du BARCA ,ça ne pouvait pas plus mal tomber  que d’avoir en face d’eux leur  propre fils comme potentiel  bourreau , pour SAMUEL ETOO après avoir assuré mardi dernier à son club une finale en coupe d’Italie en battant la Fiorentina à la 57ème ‘ ,confirmant par la victoire sur la JUVE par son but à la 92ème ‘ (2-0) il a le devoir de porter le club italien avec ses nouveaux partenaires vers les sommets européens face à un adversaire connu  certes mais un adversaire redoutable, face à l’armada catalane ETOO  le compétiteur devra ranger ses sentiments loin de sa rage de vaincre .

une affiche somptueuse par la valeur des équipes mais aussi par la différence et l’opposition de style qui caractérisent  les espagnols et les italiens  , une opposition qui promet haleine à la foule ,une confrontation spéciale pour le capitaine des lions indomptables du Cameroun SAMUEL ETOO  un match pas comme les autres

Une opposition de style !

 Un match pour un entraineur espagnol plein de certitudes et de foi dans le jeu  de son équipe en opposition à un compétiteur le portugais  JOSE MOURINHO fin tacticien lui aussi formé au Barça, lui qui connait du bout des doigts la science de la machine démonstrative  barcelonaise aura-t-il la solution au problème MESSI ?

Le style actuel de l’INTER construit sur sa force défensive collective et un rythme soutenu  tout au long de la partie connait  son pic en seconde période  par  des phases  rapides  qui offrent  à son quatuor offensif des cartouches pour arriver à bout des défenses les plus hermétiques, l’orchestre  ETOO – MILITO-PANDEV –SNEIJDER saura t’il forcer le verrou catalan ?

Au regard des dernières sorties, défensivement le FC Barcelone n’est pas une forteresse imprenable mais cette faiblesse est largement compensée par une  possession de balle inégalable qui fait la beauté du jeu barcelonais mais face à l’inter il faudra gagner au moins un des deux matchs sans concéder de but à l’adversaire pour le rendez vous de MADRID mais pour cette saison de ligue des champions les espagnols n’ont remporté qu’une seule victoire à l’extérieur face à KIEV et ont concédé une défaite à domicile cette saison, mais les chiffres sont moins rassurants  pour la défense barcelonaise qui a cédé au moins une fois à chaque sortie depuis décembre .

Sauf miracle la possession de balle sera barcelonaise  comme il a toujours été  le cas pour tous les adversaires  depuis bientôt deux saisons, pour   un Barça actuellement MESSI -dépendant l’adversaire du jour est un monument d’équilibre et de rigueur  une équipe construite dans le style MOURINHO qui sait hisser son niveau de jeu face à l’enjeu ;

« Nous voulons écrire l’histoire »


mais le match de mardi est une toute autre partie ,une partie qui sera conditionnée par un voyage long difficile  pour les barcelonais qui devront rallier MILAN en CAR   via CANNES pour raison de sécurité aérienne une équipe barcelonaise sans INIESTA qui pour le camerounais reste la meilleure équipe du monde  mais face à la vérité d’un match les jeux sont ouverts « chaque partie est différente et nous voulons  écrire l’histoire » voila la couleur annoncée par SAMUEL ETOO une compétition à laquelle il tient  et qu’il a les moyens d’accrocher par sa forme actuelle mais quand on aborde la question catalane il se prend de respect pour son public « si je marque à San Siro je célébrerais mon but , mais je ne pourrais,  pas le faire au camp NOU » c’est tout le mal que nous lui souhaitons  coté camerounais  nous osons croire que les buts suffiront aux supporters italiens peu importe la joie.

Mais les clés du match face au Barça c’est l’Espanyol de Barcelone qui nous en a montré le chemin samedi une défense renforcée , les lignes de liaison XAVI –MESSI  coupées et une agressivité permanente sur le porteur  du ballon  un jeu ponctué par des attaques rapides  donnant  la preuve de l’impuissance pour  le Barça qui n’a pas pu contrôler une  rencontre  concédant le match nul à son adversaire du jour (0-0) sans occasion de but

Que le meilleur gagne!

L’inter aura gagné un journée de récupération face aux espagnols  un détail non négligeable pour une rencontre qui sera marquée par un rythme soutenu dès l’entame du match une épreuve qui risque de s’avérer  difficile pour les catalans , pendant que le Réal  Madrid revient en championnat à un point le Barça pourrait il passer une année blanche sans titre ?

Pour la ligue des champions 2010 l’inter sera mardi  face à l’Everest  certes mais coté  catalan  il faudra se sortir du piège milanais  pour prétendre conserver ce titre, ce n’est pas une partie gagnée d’avance une occasion que  SAMUEL ETOO ne manquera pas pour envoyer un message clair et courtois à son ancien entraineur  ,nous voyons se profiler  un combat de géants car si le Barça est géant l’inter est une équipe de Géants  et robustes compétiteurs alors  que le meilleur gagne !