L’INTER DANS L’ABNEGATION ET A LA SUEUR

En perdant  avec l’inter de Milan face au Barça  mercredi  par 1-0 SAMUEL ETOO a décroché sa 3ème finale de ligue des champions ,mais que ce fut dur « C’était interminable »dit il  nous voulons bien le croire ,avec une possession de balle de 75-25  les catalans ont pris les choses en main dès le début de la rencontre et  ont marqué dès le coup d’envoi le thème du match : l’attaque- défense ,prévisible et attendue ,préparée ,pour ceux qui connaissent  JOSE MOURINHO c'était le scénario idéal  pour obliger les barcelonais à déjouer  «  c’était la plus belle défaite de ma vie » : dit il

L’expulsion de THIAGO MOTTA à la ½ heure du jeu a rendu les données plus critiques pour les italiens cet incident qui aurait pu être préjudiciable aux italiens a transformé la défense de l’inter que nous connaissions déjà assez  solide en véritable fort , un mur au pied du quel sont venus s’échouer les timides offensives du Barça ;

Un  Barça très mal inspiré !

Le mythe du jeu  du Barça  ,a défaut d’être chauvin sur cette demi finale aller et retour, n’a pas prévalu sur la prestation des blaugranas ,un jeu lent ,des attaques mal enclenchées ,des mouvements peu fluides ,des statistiques parlantes, le Barça  face à l’inter de MOURINHO n’a pas dominé les débats   nonobstant  la forte possession  du ballon ;

 le collectif barcelonais nous l’avons dit et répété est  une donnée dépendante de  XAVI pendant que le coté spectaculaire est tenu par MESSI qui rend efficace un jeu et une philosophie bien assimilée or chaque système a ses limites et face à l’inter on a beau dire , le jeu tactique n’est pas un monopole  de la maison ,une maison omnibulée par la beauté et l’idéalisme un péché d’orgueil à ce stade de la compétition sans vouloir faire offense  à la science du football la formation italienne a stéréotypé le jeu espagnol en fermant les espaces sur les cotés et pressant systématiquement  comme un piston le porteur du ballon  vers  les zones denses rendant l’exécution et la transmission difficile, il ne pouvait pas en être autrement le Barça a manqué de stratégie parce qu’il ne sait pas faire autre chose que ça mais c’était naïf de croire que le football n’est que ça, un péché capital la conséquence de l’orgueil  d’un homme tactiquement dépassé :PEP  GUARDIOLA.

Lorsqu’il préfère les hommes de base sans référence en phase critique de son projet en lieu et place des cadres ,la promotion du modèle formation barcelonais et de la catalogne ne peut pas continuer à se faire sans engager la compétitivité et la performance sportive de son équipe ,des fruits verts comme JEFFREN ,BOJAN ,PEDRO ,BUSQUET , avaient ils  l’étoffe nécessaire pour ce type de bataille ? face à la culture italienne l’expérience est nécessaire sinon l’échec vous plante .

HENRI qui a tout gagné dans sa vie  donc nous connaissons la capacité à élever son niveau de jeu a connu une humiliation mercredi , payant face à la tenace rancune et l’hypocrisie  de son entraineur une sortie médiatique à la faveur d’ETOO lors de la tournée américaine du club très peu du gout du ‘’ tout puissant catalan’’ qui cache à peine son antipathie  pour les joueurs  amis d’ETOO,YAYA TOURE qui lui aussi est devenu subitement moins bon que BUSQUET ne trouve pas de grâce aux yeux de cet homme il ya un prix à payer pour ça et bien c’est l’élimination du Barça !

LA RANçON DE L’INGRATITUDE  !

Pendant que PIQUE la seule satisfaction barcelonaise du soir par son engagement ,et sa volonté se démenait en défense ,au milieu et sur tous les fronts pour impulser une dynamique en difficulté par son déséquilibre mental ,l’horloge précisait à HENRI la porte de sortie, une attitude honteuse de la part du coach catalan ,’’un petit homme’’ que cette soirée de ligue des champions nous a  permis de mieux cerner encore après la mise aux enchères ridicules d’ETOO en fin de saison dernière ,son mépris de l’œuvre des hommes ne fait  pas de lui un ami de confiance mais un profiteur  ,et le manque de respect témoigné à THIERRY HENRI  par GUARDIOLA est la goutte d’eau qui fait déborder le vase mais face à ce type d’individu la providence par la volonté divine se charge de ramener à sa juste valeur des hommes porteurs d’une telle  ingratitude ;

ô diantre !alors reproche t’il à HENRI sa main face à l’Irlande ?

GUARDIOLA serait mal placé pour donner des leçons lui  le joueur tricheur qui en Italie a été contrôlé positif à la NANDROLONE  le 21 octobre 2001 lors du match  PIAZENZA –BRESCIA et suspendu à titre conservatoire , en  confinant HENRI  sur le banc en se cachant derrière les choix du coach son geste résonne en nous comme  une atteinte à la mémoire d’un champion compétiteur et à l’éthique  du sport ;

PEP a déjà anticipé son échec en affirmant que l’on ne peut  pas toujours tout  gagner ,offrant ainsi à la catalogne le message de l’homme fourbe qui se protège avant la foudre , mais les statistiques parlent en  sa défaveur ,le Barça est moins prolifique que la saison passée ,de lui qui parlait de ‘’cycle et de feeling ‘’nous attendons une explication plus convaincante , nous en tenons un signe car gagner deux fois face au REAL MADRID vous donnerait  6 points sur votre poursuivant mais si au compteur vous n’en avez qu’un seul c’est qu’il ya  dans votre maison quelque chose qui ne tourne pas rond, ce Barça est laborieux  et son bilan sportif  de la saison est dorénavant  engagé et voire même compromis  on va droit vers une saison blanche bien que financièrement assurée de cette défaite les dégâts  collatéraux risquent d’être plus importants que ce que la suffisance de surface nous montre .

L’ETAU DE MOURINHO  L’ETOO DE L’INTER !

SAMUEL ETOO jouera donc a 3ème finale  de ligue des champions ,une autre revanche que le champion camerounais prend sur la rocambolesque décision du jury de la CAN ,celui qui à ce jour porte le plus beau palmarès de joueur de football en Afrique a pourtant souffert mercredi ;

Lui qui comme son entraineur connaissait autant que  XAVI  en sa qualité de plus ancien catalan sur l’ère de jeu les lignes d’attaques et les circuits offensifs du FCB  a du changer de registre et montrer au monde que devant la nécessité du résultat le plus doué des footballeurs peu et doit se mettre minable pour sauver la maison en feu, tout donner pour son équipe  une leçon d’abnégation de l’école MOURIHNO qui on se souvient a un jour transformé DECO  en latéral lui le meneur de jeu du FC porto ;

 l’INTER était pour le Barça un col Hors catégorie pour une équipe sans jambe qui pour cette occasion n’a pas  voyagé du tout sinon que pour traverser la ville sous escorte motorisée ;

L’INTER cette équipe qui sait défendre bas ,un modèle défensif  de lutte et de bagarre , une défense et un milieu  aidées pas les attaquants  en bleu de chauffe qui à vitesse grand V se projettent vers l’avant quand ils récupèrent le ballon ,un bloc dans lequel  tous les acteurs sont  artisans de la victoire jusqu’à la dernière force  ,un groupe mature qui sait s’adapter à la situation par son crédit d’expérience supérieur aux adversaires du jour ;

Oui cette  équipe de l’inter était mentalement plus forte, et par ce détail insignifiant et quasiment invisible du regard du public elle  a enfermé les catalans dans un étau mis en place par l’entraineur portugais voila les allemands avertis  .

LA BRAVOURE LE SACRIFICE ET  LA DISCIPLINE !

On peut aimer ou ne  pas aimer ce n’est pas en défendant en série A que l’inter reste  en tête du championnat italien ,mais plus par sa qualité mentale et la valeur intrinsèque de ses attaquants  une donnée supérieure aux adversaires  et des hommes très complémentaires  au service d’un bloc à chacun son modèle , car lors des deux derniers matchs  qui ont précédé la rencontre de mercredi tant  face à au Barça à l’aller que  face à l’Atalanta Bergame ,les hommes de MOURINHO ont été menés au score avant d’aller chercher la victoire par (3-1 )à chacune des fois ,un gage de force mentale d’une équipe qui n’abandonne jamais à l’image du capitaine ZANETTI  à 36 ans sur lequel s’appuieront ETOO et ses amis pour réussir la dantesque semaine sportive qui les attend dès dimanche contre la LAZIO ,le 22 mai prochain nous seront tous là à soutenir cette équipe de braves gens ,comme un préambule avant la coupe du monde pour une fin de saison pour le capitaine des lions tout feu tout flamme nous l’espérons  INCHALLAH !