COUPE D’Italie 2010 : LES HEROS A ROME SUR LA ROUTE DE MADRID

Les chemins qui mènent au sacre pour les troupes de JOSE MOURINHO passeront obligatoirement par ROME cette année ,après avoir disposé de la LAZIO( 0-2)dimanche lors de la 36ème journée de série A l’INTER DE MILAN devra en découdre dès ce mercredi en  finale de la coupe d’Italie face à l’autre club de ROME ;

l’AS ROMA son dauphin en championnat qui essayera de lui barrer la route  avant Madrid pour une triplé historique a perdu deux longueurs il ya une semaine après son faux pas à domicile face à la SAMPDORIA  , doit absolument se racheter devant son public  une équation loin de l’évidence quand on connait la dynamique triomphale des intéristes et leur cycle de fin de saison ,un véritable rouleau compresseur ;

EN  4-1-4-1 THE SPECIAL ONE  SHOW !

Hier l’entraineur portugais avait décidé de laisser au repos DIEGO  MILITO alignant ETOO seul en attaque dans un système que nous avons déjà connu  avec lui à CHELSEA en 4-1-4-1 lui garantissant une possession de balle collective très à son avantage et une densité du bloc qui avait pour but de reposer les hommes de bases après la  débauche d’énergie dont ils ont fait la démonstration mercredi face au Barça ;mais ce fut  un repos plus tôt actif puisque tous seront utilisés dans cette rencontre dans des rôles différents, dans ce système ou les forces offensives viennent des lignes arrières les buts de l’INTER ont été marqué par une défenseur en phase de jeu  qui s’est surpris emporté par la force du groupe vers les avant -postes lorsque l’heure a sonné

«  je ne sais pas ce que je faisais dans la surface à ce moment précis, mais finalement ça s’est bien passé ,WELSLEY m’a fait une superbe passe et j’ai marqué ,c’était important de gagner et nous l’avons fait maintenant il faut battre la ROMA en finale» dit un WALTER SAMUEL heureux pour son 100ème match sous le maillot de  l’INTER  lui le champion d’Italie  avec la ROMA en 2001 ; la seconde réalisation de l’inter a été l’œuvre de l’expulsé de mercredi THIAGO MOTTA  un milieu de terrain lors d’une phase arrêtée ,Avant que le SPECIAL ONE ne fasse souffler après une heure de jeu son meneur Hollandais passeur décisif sur le but de Walter SAMUEL par MILITO . 

La sortie du camerounais aussi  après la 70ème mn remplacé par MUNTARI a confirmé les intentions masquées de MOURIHNO pour la finale de mercredi par cette modification de son schéma tactique CLAUDIO RANIERI et l’AS ROMA devront  faire face à des variations d’animation en cour de partie qui collent parfaitement avec les caractéristiques des joueurs milanais par la polyvalence des cadres .

A l’entame de la partie ETOO qui nous a paru émoussé a été ménagé par ses coéquipiers qui ne l’ont sollicité que dans les pieds sans course latérale de profondeur ,le camerounais échouera 2 fois en duel face à MUSLERA le gardien uruguayen de la LAZIO  ,dans un rôle de fixation classique ;

DES FINALES A JOUER ET DES MATCHES A GAGNER !

MAICON  lui  qui a évolué un cran plus haut  sur le flanc droit soutenu par ZANETTI déclare ‘’ je ne suis pas vraiment enchanté de jouer à cette position mais je suis au service de l’équipe et je joue ou le besoin se fait ressentir je suis proche du but et ça me plait mais je n’ai pas l’habitude de regarder en arrière’’  dans un milieu animé par SNEIJDER  à gauche , l’homme de base restant’’ EL CUCHU’’ alias ESTEBAN CAMBIASSO  entouré de STANKOVIC et THIAGO MOTTA ,une défense

CHIVU –WALTER SAMUEL –LUCIO-ZANETTI ,un dispositif défensif destiné à contrer l’homme en forme de L’AS ROMA  l’avaleur d’espace à gauche de l’attaque romaine VIDINIC qui aura fort à faire face à la ténacité de ZANETTI ;

La coupe changera t’elle de VILLE mercredi , ou de mains pour rester à ROME ?

Quand ROME se dresse sur la route de l’INTER nous laissons au druide la charge de sa potion magique ,un druide exigeant malgré les victoires qui par ses choix de dimanche veut montrer à son groupe que tout le monde peut évoluer partout sans altérer la dynamique collective, un druide qui attend encore de ses hommes une  concentration maximale  et une  détermination   à chaque  instant car  pour l’inter il ne reste  que des finales à jouer  et des matches à gagner jusqu’à la fin de la saison pour atteindre les objectifs marqués sur son tableau ;

Certains le voient déjà à MADRID pour la saison prochaine mais c’est en passant par ROME que  JOSE MOURINHO souhaite amener ses hommes triomphant vers la capitale espagnole pour l’apothéose d’une année que nous lui souhaitons inoubliable pour cela il faudrait gagner pour aller à MADRID en héros.