Hier SAMEDI 7août 2010  avec le lancement du championnat professionnel de football  de ligue 1 , après la ligue 2 et le national  le football a repris ses habitudes dans l’hexagone  loin des bruits du  VUVUZELA classé   l’outil  sonore le plus  nuisible de cet été ,en attendant le match  des girondins de BORDEAUX qui se déplacent à Montpellier ce soir à 21H ;

nous avons pu évalué le niveau de préparation des équipes ,même si les premières performances nous paraissent anecdotiques comme le veut la tradition à la reprise ,les vainqueurs ont 3 points ,les perdants restent sans point et pour les autres ,le  match nul ne rapporte qu’un seul point ;

Dans la rubrique des faits marquants de la journée, nous retiendrons que le PSG a confirmé sa forme de la phase préparatoire en s’imposant par 3-1 face à une équipe de l’ASST Etienne  à la recherche de sa vitesse de croisière ,MEVLUT ERDING l’attaquant parisien a ouvert le compteur de buts de la saison de Ligue1 2010-2011 dès la 4èmeminute   une saison que nous espérons plus prolifique que la saison dernière ,les buteurs se sont montrés plus discrets  qu’en 2009 avec seulement 21buts contre 25 pour la saison écoulée en attendant la rencontre décalée de ce soir ;

la journée  du samedi  s’est ponctuée par 5 victoires pour autant de défaites et 4 matchs nuls avec  deux victoires à l’extérieur par NANCY à LENS et CAEN le promu qui a crée la sensation en battant l’OM le champion en titre au stade vélodrome ;

Si le regard sur l’entame de cette saison se veut plus indulgent sur la qualité du spectacle nous saluons la performance du PSG qui s’est montré l’équipe la plus offensive avec 3 buts marqués et prenant par le même fait la première place du classement provisoire de LIGUE 1 ;

le bilan mitigé des promus  ,malgré la sensation des normands au Vélodrome ,s’est soldé par une victoire  et deux défaites  ,malgré l’ouverture du score à SOCHAUX par ARLES-AVIGNON ;

la triste nouvelle nous vient de Toulouse qui a perdu sur blessure son  attaquant vedette  ANDRE PIERRE GIGNAC  selon son entraineur ,  Alain Casanova, est revenu sur sa blessure après la rencontre :

"Il a passé des examens dans une  clinique toulousaine,sa cheville a bien tourné mais elle semble s'être remise en place .il est trop tôt pour savoir si la malléole ou les ligaments sont touchés"(Avec AFP)

Du coté de Marseille ,la semaine marquée par les velléités de départ de  NIANG (FENERBAHCE) et BEN HARFA (NEWCASTLE) vers d’autre cieux  a perturbé la concentration et surtout exaspéré DIDIER DESCHAMPS  , l’entraineur marseillais  pense que son groupe a besoin de se renforcer pour être plus performant malgré le manque de moyens ,une exigence faite à sa direction selon lui  qu’il faudrait traiter coute que coute,

«Certains joueurs sont en stand-by dans leur tête. Ce dont je suis convaincu, en revanche, c'est que cette équipe a besoin d'être renforcée. Si l'on avait gagné 4-0, cela n'aurait rien changé à ma vision des choses. Mais je ne détiens pas les cordons de la bourse. Et si on ne peut la renforcer, je me résoudrai à tirer le maximum de cet effectif. J'ai déjà dû me battre beaucoup pour contrer les velléités de départ de certains... Mes dirigeants savent, mais je n'ai pas la dernière décision. Mais si on ne peut pas, on ne peut pas...»

Depuis 7 ans le champion  en titre n’avait pas perdu son match d’entame de saison  comme LYON face AU LOSC en 2003 ,l’OM   s’est incliné hier dès la première journée ce qui n’empêche pas de rêver d’un titre en fin de saison les jeux sont ouverts !

l'entraineur parisien ANTOINE KOMBOUARE a voulu revenir sur la performance des parisiens

«Cette première victoire doit vous soulager, vous et toute l'équipe ?
On a eu des soucis mais c'est un gros soulagement. On a le sentiment de ne pas avoir fait un gros match alors c'est tout bénéf'. C'est un sentiment mitigé mais aussi une énorme satisfaction. On a parfois flotté, on n'a pas été super bon mais efficace. Le fait d'avoir marqué très vite nous a mis dans une situation un peu difficile, c'est vrai. On est descendu assez bas et on a été quelquefois en difficulté. Avant l'égalisation, on avait pourtant eu pas mal de situations pour se mettre à l'abri. Être leader, c'est anecdotique et je ne fais pas semblant.


Quels enseignements peut-on y voir pour la suite ?
Ce n'est que le premier match et il ne faut pas tirer de conclusions. On a joué par à-coups, à l'image de Nenê, mais on peut faire très mal même s'il y a pas mal de réglages à faire. Il a deux occasions, il met un but. Cette efficacité, c'est pour ça qu'on l'a fait venir. Si on compare avec la saison dernière, je signe tout de suite. On jouait souvent très bien mais on avait du mal à marquer. Dans 4-5 matches, on aura une idée plus précise du comportement de l'équipe. Les joueurs offensifs ont marqué dans le jeu, cela veut dire qu'on est capable de produire un jeu collectif. Le gros avantage, et l'adversaire en est conscient, c'est qu'on a un gros potentiel offensif. L'idée, c'est de faire peur. Je préfère qu'on joue moins bien et qu'on fasse mal.